Les effets du porno sur votre cerveau

LES EFFETS DU PORNO SUR VOTRE CERVEAU

Dans ce monde moderne de plus en plus perverti par la sexualité cette article me tient particulièrement à cœur, avec la libération et la normalisation des images pornographique, des films comme si c’était cool et à la mode, j’ai l’impression que l’on minimise ses effets sur le cerveau. Il y a eu des études à ce sujet et ce n’est pas à prendre à la légère.  

Il y a des effets (reconnus scientifiquement) très néfastes sur notre cerveau et les hormones que l’on a dans le corps, ces effets mènent à un mal être, à des disfonctionnements au niveau du corps, des perturbations au niveau relationnel et peuvent même mener à la dépression. 

Ce qui se passe quand on regarde un porno c’est qu’en fonction des différentes scènes, différents plans, ou de nouveaux partenaires qui entrent en jeu à chaque fois notre cerveau reçoit une hormone : la Dopamine.

C’est l’hormone de la récompense et de la gratification, c’est une hormone qui nous donne la motivation de poursuivre nos buts immédiats ou à long terme en gros (la Gniac). 

Et le cerveau quand il reçoit une dose de dopamine c’est comme un chien devant le nonos, il n’en peut plus. Il en veut toujours plus donc, il va chercher tous les moyens pour en avoir, encore plus de porno, on va délaisser les taches quotidiennes et redondantes pour ne s’adonner qu’au plaisir qui est tellement satisfaisant.  

Sauf qu’en faisant ça, on va produire toujours plus de dopamine et au bout d’un moment ce n’est pas en quantité illimité les réservoirs vont se vider et là, c’est la cata la cata la catastrophe ! la vie perd de son sens on voit tout gris, on a plus le goût de rien, même plus pour des relations sociales ou amoureuses.

Quand le cerveau prend trop de dopamine d’un coup, il bloque son arrivée pour ne pas trop en avoir sauf que le cerveau ne rouvre pas les vannes de suite vu qu’il s’attend à en avoir beaucoup. Il continue à limiter son arrivée.

Résultats les récepteurs sont diminués la vie perd de son goût, on est triste, on est mal donc pour être bien on y retourne pour avoir son shoot de bien- être et là c’est l’Addiction au porno.   

annemarie-horne-z4JHV50tZqk-unsplash

Des études menées sur les rats démontrent qu’en inhibant leur production de dopamine, ils n’ont même plus la volonté de s’alimenter et se laisse mourir de faim, et si on augmente leur taux de dopamine cela mène au même résultat: ils deviennent très paresseux.

 C’est pour cela que cette addiction nous fait devenir très passif et que l’on a plus envie de rien et en plus le cerveau va délaisser toutes les tâches quotidiennes pour rechercher ce qui va nous donner toujours plus de plaisir rapide et immédiat. 

Les signes d’un niveau bas de dopamine : -Fatigue chronique, perte de motivation pour les plaisirs simples de la vie, insomnies, humeurs changeantes, mauvaise mémoire, mauvais amour propre, anxiété sociale, chute de libido, troubles sexuels, incapacité à la concentration et dépression.

Le porno engendre des stimulis supranormaux.  Le sexe fait monter la dopamine deux fois plus que la nourriture à la différence avec la drogue, la dopamine va monter très très vite en un minimum de temps et repartir aussi vite. Alors que les addicts aux pornos vont rester longtemps sur les sites et ce plusieurs fois par jour. Cela maintient un haut niveau pendant une longue période. 

Il y a un effet que l’on appelle l’effet coolidge c’est le cerveau qui a un élan d’excitation face à la nouveauté. (Nouveaux plans de caméra, nouveaux partenaires…). L’étude sur les rats a montré qu’à chaque fois que l’on réintroduit une nouvelle femelle dans la cage, il copule jusqu’à s’épuiser. 

A la longue le cerveau n’associera plus le plaisir sensuel et sexuel avec la recherche d’une relation réelle mais plutôt va l’associer avec une ou plusieurs vidéos, le chemin le plus simple et rapide. 

Le cerveau va associer activité sexuelle avec des pixels sur un écran plutôt qu’à une rencontre avec un vrai humain. Quand vous serez avec un vrai partenaire, votre cerveau ne saura pas quoi faire et sera perdu. Les neurones seront programmés pour associer l’orgasme au porno et non aux êtres humains. 

Le cerveau va s’accoutumer et se désensibiliser et va chercher des vidéos de plus en plus poussées pour maintenir son plaisir et son excitation d’où les problèmes d’érection ou d’excitation car il aura augmenté son seuil d’excitation.

 Aux états- Unis il y a un mouvement qui s’est formé chez les entrepreneurs ça s’appelle le No Fap pas de masturbation, justement ils préfèrent garder leur dopamine à un juste niveau pour continuer à aller de l’avant, mener à bien leur projet et avoir la motivation toujours au top. 

 Le fait de regarder du porno donne envie de se masturber et ensuite les personnes qui se masturbent, ça leur donne envie du regarder du porno. C’est un cercle vicieux mais si vous enlever le support (film porno) la masturbation diminue considérablement c’est pour cela qu’ils arrêtent. Et une des raisons aussi et qu’à force d’utiliser votre dopamine votre taux de testostérones baisse vous vous féminisez messieurs !

De plus cela va vous inciter à ne pas aller à la rencontre de vraies partenaires réelles car pourquoi sortir de sa zone de confort et risqué un rejet alors qu’avec le porno pas besoin de chercher tout est déjà là en illimité, aucune chance d’être rejeté et en plus vous vous sentez bien. Voilà pourquoi votre cerveau va tout faire pour vous empêcher de passer à l’action et de rencontrer de nouvelles personnes/ partenaires. « La pornographie détourne notre sexualité ».

 

C’est une partie essentielle de notre essence d’être humain, et on s’en détourne en consommant des super stimulis qui n’existent pas dans la nature.  Heureusement il y a des solutions comme le forum d’entraide No Fap https://forum.nofap.com/index.php cela vous permettra de constater que vous n’êtes pas tout seul et vous ne vous sentirez moins coupable.

L’Hypnose également est très efficace dans ces cas-là, vous pouvez y aller en confiance les thérapeutes ont l’habitude de toutes sortes d’addictions d’ailleurs dans les livres d’hypnose avec toutes les pathologies il y a une rubrique addiction aux pornos, troubles de l’érection et même éjaculation précoce et pour les femmes anorgasmie.

Cela se traite très bien, il faut travailler aussi sur la confiance en soi. Une fois tout remis en ordre vous verrez les choses revenir à la normale progressivement : Augmentation de la motivation, la voix va redevenir plus grave, vous vous sentirez plus masculin en général, envie de rencontre sociale, plus d’énergie pour étudier ou le travail et réaliser des projets.

Vous retrouverez aussi le goût pour les plaisirs simples de la vie, les sorties entre amis/ famille, se promener, un bon repas, s’occuper d’un animal, regarder un film, lire un bouquin…  Il y surement d’autres méthodes Autohypnose, Méditation, autosuggestion, EFT… à vous de voir ce qui vous correspond le mieux, ça peut être aussi des loisirs qui vous sortent de là, Jardinage, Musique, Cinéma, Karting, Escape game….. l’essentiel c’est de vous occuper autrement.

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *