Comment se faire des amis (Dale Canergie)

Comment se faire des amis (Dale Canergie)

Ce livre est un best-seller de 1936 il est resté dix ans dans la liste des
meilleures ventes du « new york Times ».  Il a été traduit en 37 langues, en 2010 son
nombre de ventes était supérieur à 40 millions ! Dale Canergie est un
Ecrivain / Conférencier Américain qui a proposé une méthode de développement
personnel adaptée au monde de l’entreprise et qui porte aujourd’hui son nom.

Une enquête de deux ans effectués au Connecticut à révélée que la santé est la
préoccupation dominante des hommes. Ce qui suit ce sont leurs rapports avec les
autres, comment les comprendre, la façon de s’entendre, gagner leurs sympathies
et comment les influencer.

I / Trois techniques fondamentales pour influencer les autres

Chapitre 1 : Si vous voulez récolter du miel ne bousculez pas la ruche

Lincoln critiquait, insultait et rabaissait ses semblables dans les journaux dans sa
jeunesse. Un jour on le provoqua en duel jusqu’à la mort (heureusement le
combat a été annulé au dernier moment), cela lui a donné une leçon il n’a plus
jamais recommencé et appris l’art de communiquer, d’influencer et la
psychologie des hommes. Il fut nommé ambassadeur des Etats-Unis en France.

Le premier imbécile venu est capable de critiquer, de condamner et de se plaindre.
Mais il faut de la noblesse et de la maîtrise de soi pour comprendre et pardonner.

Ne pas rabaisser ou ridiculiser ses semblables même s’ils ont tort au lieu de les
condamner, essayons de les comprendre.

Chapitre 2 : Le grand secret des relations

Il n’y a qu’un moyen pour emmener une personne à accomplir une action : C’est
le désir d’accomplir cette action.

Selon Freud tous nos actes sont provoqués par deux désirs fondamentaux :

-Le désir sexuel

-le besoin d’être reconnu (se sentir important), la soif d’être apprécié.

Les gens tombent malades pour capter l’attention la sympathie, pour se donner la
preuve de leur importance.

  • C’est en encourageant l’individu que l’on révèle son meilleur potentiel et que l’on développe ses meilleurs dons (Effet pygmalion). Faire des compliments et féliciter.

Pas de flatterie (Hypocrite) mais que des éloges sincères.

Chapitre 3 : Qui en est capable à le monde avec lui

Le seul moyen d’influencer un homme est de s’intéresser à ce qu’il aime, lui poser
beaucoup de questions sur ses passions, sur sa vie en général.

-Se mettre à la place de l’autre : Qu’est-ce qu’il recherche ? Et quelle
est la manière de l’obtenir ? (Dans la vente).

-Nous devons résoudre un problème pour eux afin de les inciter à acheter.

L’action naît de nos désirs fondamentaux… Et le meilleur moyen pour influencer quelqu’un (dans les affaires, dans notre famille, dans l’enseignement) est d’éveiller chez eux un ardent désir. Selon le livre de Harry A. Overstreet « L’art d’influencer
la conduite humaine ».

Adapter l’appât au gout du poisson

Si vous voulez que votre enfant ne fume pas ne lui dites pas que ça vous fera du
mal à vous si vous le voyez fumer mais plutôt que si il souhaite être un grand
sportif les problèmes que va engendré la cigarette chez lui et comment, il ne
pourra pas obtenir ce qu’il désire.

Parlez à la personne de ce qu’elle veut et comment faire pour l’obtenir.

II / Six moyens de gagner la sympathie

Chapitre 4 : Pour être partout le bienvenu

Faire comme un chien content quand son maître rentre, plein d’amour sincère, il est capable de s’oublier donc il récolte de l’attention car il aime sincèrement.

Oubliez-vous, pensez aux autres. On le voit bien nous ne pensons tous qu’à nous- même (quelle est la première personne que vous regardez quand vous regardez une photo où vous êtes dessus ?).

Il ne faut pas faire en sorte que la personne s’intéresse à nous mais s’intéresser
réellement à elle, c’est très puissant la personne après va nous trouver très intéressante même si on n’a presque pas parlé !

Si nous nous efforçons seulement d’impressionner nos semblables, d’attirer leur
attention sur nous- mêmes, nous n’aurons jamais beaucoup d’amis sincères ;
Les vrais amis ne se gagnent pas ainsi.

Le directeur d’un grand magasin en lisant les contes ou nouvelles qu’on lui adressait était capable de dire si la personne aimait ses semblables et il disait : « Il
faut vous intéresser aux gens si vous voulez que vos histoires plaisent ».

Il parle D’Howard Thurston un magicien très connu plus de 60 millions de personnes
assistaient à ses spectacles, il lui a demandé la recette de son succès. Il a
dit qu’il aimait vraiment les gens et qu’au lieu de dévisager son auditoire en
se disant je vais leur en mettre plein la vue à ces abrutis, il se disait « je
suis reconnaissant de tous ces gens venus me voir je gagne ma vie grâce à eux,
je vais leur donner le meilleur de moi-même. »  et il se répétait « j’aime mon auditoire,
j’aime mon auditoire » plusieurs fois avant d’entrer en scène.

Chapitre 5 : Un moyen facile de faire bonne impression

Sourire, quand vous souriez vous vous humanisez.

Les gens qui sourit ont tendance à diriger, à enseigner et à vendre avec plus d’efficacité
et leurs enfants sont généralement plus heureux. Un sourire à plus d’effet qu’un
froncement de sourcil c’est pourquoi les encouragements ont plus d’impact que
le blâme.

Le sourire permet de détendre l’atmosphère et permet aux gens de venir vers nous
et de nous parler plus facilement.

Vous n’avez pas envie de sourire forcez-vous, si vous êtes seul, sifflez, fredonnez, chantez. Agissez comme si vous étiez vraiment heureux et cela se produira réellement. La félicité ne vient pas de l’extérieur mais de notre attitude mentale.

Chapitre 6 : Si vous n’observez pas ce principe tant pis pour vous

Rappeler vous des noms ! Et quand on fait un projet avec quelqu’un le fait de
donner son nom à elle en premier est très très puissant.

Ex :
Fusionner deux entreprises et donner le nom de l’autre ne premier c’est très
puissant cela leur donne un sentiment d’importance.

Plus
une entreprise grandit, plus elle est impersonnelle, un bon moyen de s’humaniser
et de se souvenir des prénoms.

Les
hommes sont si fiers de leurs noms qu’ils s’efforcent de le perpétuer à tout
prix

L’une des
premières leçons à tirer en politique est celle-ci : savoir le nom de ses électeurs,
c’est s’assurer la popularité et le pouvoir. L’ignorer c’est tomber dans l’oubli

Chapitre
7 : si vous voulez que votre conversation soit appréciée

Faites
parler la personne pour la rallier à notre cause, conquérir sa sympathie et la
mettre de bonne humeur.

Accorder
notre attention exclusive lorsqu’elle s’exprime. Rien n’est plus flatteur.

« Beaucoup
de gens appellent un médecin alors qu’ils n’ont besoin que d’un
confident » : l’encourager à parler d’elle-même.

Chapitre
8 ; comment intéresser les autres ?

Parler
à l’interlocuteur de ce qui l’intéresse à lui

Roosevelt
savait que pour trouver le cœur d’un homme, il faut l’entretenir de ce qu’il
chérit le plus.

On peut
obtenir absolument tout en seulement, s’intéressant aux passions d’une personne

Cela
permet d’avantager l’autre personne mais nous également, personne n’est laisé.

Chapitre
9 : Comment plaire instantanément ?

Donnons
aux autres ce que nous voulons recevoir d’eux.

Donner
de la valeur aux gens, leur faire des compliments sincères

Leur
faire sentir leur importance et le faire sincèrement.

III / Douze moyens de rallier les autres à notre point de vue

Chapitre
10 : Que gagnez-vous à argumenter ?

Evitez
les querelles même si on a raison ne pas vouloir prouver que l’on a raison et
encore moins devant d’autres personnes c’est pire cela humilie la personne en
public.

Eviter
les controverses et les discussions dans tous les cas cela blesse l’amour
propre de la personne et elle ne changera pas d’avis même si on a raison. « Homme
convaincu malgré lui garde toujours le même avis ».

Approuvez
la personne et ensuite dire nos choses à nous.

« L’homme
qui veut se perfectionner et s’élever n’a pas de temps à perdre avec les
querelles personnelles, elles aigrissent son caractère et lui fait perdre la
maîtrise de lui-même ». Ne craigniez pas de faire quelques concessions.

Chapitre
11 : Un Moyen infaillible de se faire des ennemies

 Ne dites jamais aux autres qu’ils ont tort

Si vous voulez prouver quelque chose, faites-le si subtilement que la personne ne
pourra le découvrir.

« Sois plus sage que les autres si tu peux mais ne leur fais point sentir »

Admettez que l’erreur vient de vous permet de désarmer la personne, faire semblant de
s’auto-critiquer aussi.

On peut modifier tout seul nos opinions mais si cela provient d’une autre
personne, nous nous révoltons et prenons une attitude défensive et si l’on
menace de nous arracher ses pensées : croyances nous pouvons développer
une passion farouche pour celle-ci.

Respecter les opinions de votre interlocuteur. Ne lui dites jamais qu’il a tort.

Chapitre 12 : Que faire quand nous avons tort

Faire son mea culpa avant que l’autre nous accuse.

Dire toutes les choses déplaisantes de nous-même avant la personne, cela la
désarmera. Elle adoptera à 99% une attitude généreuse et clémente.

Ne surtout pas justifier ses erreurs mais plutôt reconnaître ses fautes permet de
s’élever au-dessus des masses.

Si vous avez tort admettez le promptement et énergétiquement.

Chapitre 13 : C’est par le cœur que l’on parvient à l’esprit

« Une goutte de miel attrape plus de mouches qu’une pinte de fiel » Lincoln

Si vous voulez ralliez un homme à votre cause, persuadez-le que vous êtes son ami.

Ce sera la goutte de miel qui touchera son cœur.

Les bonnes paroles influencent toujours plus vite que toute la colère et tout le
tapage du monde.

Chapitre 14 : Le secret de Socrate

Quand on veut convaincre quelqu’un évitez de parler des points de non entente mais
soulignez les points d’accord. Lui montrer qu’on travaille au même but et que
l’on diffère seulement au moyen d’y parvenir.

Imposer le Yes set (Pose des questions facile qui vont emmener une réponse positive, on
s’en sert en Hypnose, afin de synchroniser avec la personne et qu’elle nous
fasse confiance) cela permet de l’habituer à être d’accord avec nous.

Socrate faisait toujours ça , il faisait acquiescer les gens avec les questions
orientées positivement et il entrainait son interlocuteur vers une conclusion
qu’il aurait repoussé violement quelques minutes auparavant.

« Qui marche doucement va loin » Proverbe Chinois

Chapitre 15 : La soupape de sécurité

La plupart des gens qui veulent convaincre parlent trop pour essayer de
convaincre. Laissez l’autre vider son sac en posant les bonnes suggestions.

Il n’écoutera pas tant qu’il ne sera pas libéré de toutes les idées qu’il brule
d’exprimer.

Ne parlez de nos succès que si on nous le demandes sinon parler que des autres.

Laissez notre interlocuteur parler à son aise.

Chapitre 16 : Obtenir la coopération d’autrui

Pousser la personne à croire qu’elle a trouvé la solution elle-même

Se mettre toujours en positon basse.

Chapitre 17 : La formule pour accomplir des prodiges

Si votre voisin est dans l’erreur il ne croit pas se tromper. Ne le condamnez pas.
Tout le monde le fera mais vous essayer de le comprendre.

En acceptant le point de vue de l’autre vous l’encouragez à avoir l’esprit ouvert
à vos idées

Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur.

Chapitre 18 : Ce que chacun désire

Une phrase puissante pour désamorcer un conflit : « Je comprend très bien
votre attitude, si j’étais vous j’aurais probablement fait la même chose »

Une réponse comme celle-ci calmera un interlocuteur des plus coriaces

Ne tirez aucune vanité d’être tel que vous êtes, les gens qui viennent à nous bornés,
irrités, discutailleurs ne sont pas à blâmer pour ce qu’ils sont. Plaigniez-les,
accordez-leur votre sympathie et remerciez Dieu d’être qui vous êtes

La plupart des gens ont soif de sympathie et de compréhension contentez-les et ils vous adoreront.

Les gens se complaisent dans la pitié d’eux-mêmes. Accueillez-les

Chapitre 19 : Un appel apprécié de tous

Faire croire à une personne malhonnête qu’on l’a trouvé intègre et loyale, elle se
sentira obligé d’être honnête pour ne pas nous décevoir. Ex : sur un
malentendu d’une facture par exemple et qu’un client ne veut pas payer admette
la bonne foi et l’honneteté du client, même un client malhonnête réagira
favorablement si on le considère comme une personne honnête.  Faites appel aux sentiments élevés.

Chapitre 20 : Démontrez spectaculairement vos idées

Frappez la vue et l’imagination.

Chapitre 21 : Pour déclencher une réaction

Pour obtenir des résultats, stimulez la compétition, non par l’appât du gain mais par une émulation plus noble : le désir de mieux faire, de surpasser les autres,
de se surpasser

Le désir d’exceller et d’affirmer son importance

Lancez un défi et cela va attirer infailliblement les personnes de caractère

Ce n’est pas seulement l’argent qui tient les gens pour travailler. Ce qui fait agir les
hommes de valeur, ce qui les tente, c’est le risque , la lutte, la possibilité
de vaincre, de se dépasser afin d’exceller et d’affirmer son importance.

IV / Soyez un leader 9 moyens de modifier l’attitude des autres sans irriter ni offenser

Chapitre 22 : Comment corriger les autres

Faire des compliments, se montrer bienveillant

Ne pas dire : « tu étais parfait mais » mais plutôt : « tu étais parfait et »

Faites remarquer erreurs ou défauts de manière indirecte et flatter avant de critiquer

En reconnaissant nos propres erreurs (même si on ne les a pas corrigés), nous pouvons aider les autres à modifier leurs comportements.

Mentionnez vos erreurs avant de corriger celles des autres.

Chapitre 23 : Corriger sans se faire détester

Ne pas dire mais, choisissez plutôt et : « tu as eu des bonnes à l’école mais si tu avais mieux travaillé ça, tu aurais eu ça »

Dites plutôt : « Tu as eu de bonnes notes nous sommes fiers de toi et en continuant comme ça tu réussiras à avoir ça » un mot peut vraiment tout changer

Chapitre 24 : Parlez d’abord de vos erreurs

Parler de ses déficiences en premier et de la supériorité de l’autre et expliquer nos erreurs à l’autres pour qu’il se corrige lui-même.

Chapitre 25 : Personne n’aime recevoir des ordres

Les gens acceptent mieux un ordre s’ils ont pris part à la décision qui est à son origine

Poser des questions plutôt que donner un ordre direct

« Qu’est-ce qu’on pourrait faire ?  Quelles horaires pourrait-on mettre pour avoir
un meilleur rendement… ? »

Chapitre 26 : Comment ménager l’amour propre
de votre interlocuteur ?

Si nous avons raison et l’autre tort, en lui
faisant perdre la face nous détruisons son égo : « je n’ai pas le droit
de dire ou de faire quelque chose qui diminue un homme à ses propres yeux ;
Ce qui compte ce n’est pas ce que je pense de lui mais, ce qu’il pense de
lui-même. Blesser un homme dans sa dignité est un crime » Antoine de saint
exupéry

Lui faire un max de compliment pour booster
son estime de lui-même.

Chapitre 27 : Comment stimuler les
hommes

Quand on réduit la critique et qu’on accentue
le compliment ce qu’il y a de positif chez l’humain se trouve renforcé

Faire des compliments mais sur des faits
précis, ce sera ressenti comme sincère

Encourager les progrès aussi légers soit-il
les encourageront à poursuivre leurs efforts

Chapitre 28 : Inciter l’autre à se
dépasser

Si vous voulez développer une certaine qualité
chez quelqu’un, agissez comme si cette qualité était déjà un de ses traits
dominants

Shakespeare disait : »Si une vertu
vous fait défaut, feignez de la posséder »

Donner une belle réputation à mériter, si on octroi
à une personne un rôle ou une qualité car on pense qu’il en est capable, il
fera tout pour tenir sa réputation et remplir sa mission au mieux

Les compliments doivent toujours venir de
fait précis et être sincères pas de flatteries mais des compliments sincères

Chapitre 29 : Comment favoriser les
progrès

Encouragez au maximum les gens. Même si des gens
leur ont dit qu’ils n’étaient pas capables. Les encourager va leur permettre de
donner le meilleur d’eux même et d’obtenir de résultats incroyables

 Que l’erreur
semble facile à corriger

Chapitre 30 : Comment motiver

Rendre les gens heureux de faire ce qu’on
leur suggère, en leur octroyant des titres et toujours en les valorisant

Et quand vous faites une proposition,
formulez-la de telle façon à ce que l’interlocuteur comprenne qu’il va en tirer
un avantage personne

Étiqueté , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *